24è dimanche ordinaire – 17 sept

24è dimanche ordinaire – 17 sept

Chers paroissiens,

En guise d’édito, il vous est proposé de méditer sur :

Homélie du Cardinal Jean-Marc AVELINE

Le pardon du Folgoët c’est une manière de s’orienter pour l’année qui commence. je voudrais vous offrir une petite boussole pour cette année. Une boussole en 4 aiguilles, 4 mots.

Pardon du Folgoët le 3 septembre 2023
  • Disponibilité.

Comme St Joseph. Vous vous rendez compte ? Il s’est trouvé une jolie fiancée… et arrive ce que vous savez… et l’ange dit « ne craint pas ». On ne dit pas ce que dit Joseph… mais il agit. C’est comme cela qu’on sait qu’il n’était pas marseillais. Nous on n’a pas besoin d’avoir des choses à dire pour parler. Dans notre vie nous avons tendance à évoluer des paroles pour étouffer la Parole de Dieu. Oh il n’y a pas qu’à Marseille. Nous avons notre rôle à jouer dans le projet de Dieu… mais le plus important en ce début d’année, c’est la disponibilité au projet de Dieu.

  • Responsabilité.

Dieu te confie, à toi personnellement, comme à Joseph, à toi aussi Église locale, une responsabilité. Quelle responsabilité il confie à Joseph. Son fils ! La responsabilité d’apprendre au fils de Dieu à s’accoutumer à la vie humaine, pour que nous nous accoutumions à la vue divine. Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils pour que le monde soit sauvé. Ta responsabilité c’est d’aimer le monde. On ne dit pas « Dieu a tant aimé l’Église »… ta responsabilité c’est de coopérer à l’œuvre du salut. Aimer le monde non de façon naïve mais de façon profonde. Et quand c’est profond c’est exigeant. Voilà pourquoi, et je m’adresse aux élus qui sont ici, vous trouverez dans l’Église des gens prêts à s’engager… et parfois à être vigilants ! car il y a des choses qui suppose d’être vigilant. Soit vigilant pour que soit respectée la dignité de toute personne humaine, du début à la fin de sa vie, et toute personne car toute personne est créée à l’image de Dieu. Si nous croyons à l’évangile nous ne pouvons pas soutenir bafoue la dignité de la personne humaine. Ne déchire pas ce que Dieu a fait un. La famille humaine est une, dans la diversité des cultures, des races, des religions. Quand on entend certains discours qui nie l’égale dignité de tous, c’est grave ! »

  • Humilité.

Depuis hier je médite sur votre Salaün ar fol. On ne sait pas grand-chose de lui… mais on est là. J’ai lu des textes sur lui mais on ne sait pas grand-chose. Regardez l’humilité de Dieu ! Pour nous rendre saint, Dieu fait comme le sculpteur qui enlève peu à peu et qui simplifie le bloc de pierre ou de bois. C’est pas moi qui le dit c’est St Grégoire de Nysse (pas Brice de Nice). Ce n’est qu’à la fin quand nous aurons été simplifiés, que nous aurons trouvé notre vocation. Ta vocation c’est à la fin de ta vie que tu la découvriras. La vocation ce n’est pas une étiquette à mettre sur un choix de vie, c’est dans le regard de Dieu, le projet de Dieu.

  • Bonté.

Ici c’est la Vierge que l’on vient voir. Et elle c’est la bonté qui vient de Dieu. La Vierge Marie regarde Dieu avec les yeux du peuple, parce qu’elle vient du peuple. Et d’autre part elle regarde le peuple avec le regard de Dieu qui a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils. A Marseille la Bonne Mère elle montre son Fils au monde. Et ici aussi, on vient se confier à la Vierge de bonté. Dans l’Église que nous aurions besoin de plus de bonté. Entre laïcs, entre prêtres, entre communautés, entre villages… votre baiser des croix, nous n’avons pas ça à Marseille mais nous en aurions besoin ! Dans cette bonté je voudrais redire que le ministère des prêtres est intimement lié à la mission de Marie. Car eux aussi regardent Dieu en lui portant le peuple. Et eux aussi regardent le peuple avec le regard de Dieu. Alors je les confie à votre prière.



Prochaines messes

Samedi 16 septembre – messe anticipée célébrée par le Père Adam à 17h30 à l’église St Joseph suivie d’un pot

Dimanche 17 septembre – messe à 10h45 à l’église St Marc, messe de départ du Père Adam, en présence du Père Sébastien Guiziou, vicaire général du diocèse. Nous pourrons ainsi lui dire notre MERCI pour ce qu’il nous a apporté durant ces cinq années comme curé de notre paroisse. 

Mardi 19 septembre – messe à l’église St Marc à 9h

Mercredi 20 et jeudi 21 septembre – messe à l’oratoire à 9h

Vendredi 22 septembre, – Messe à 9h à St Joseph

Samedi 23 septembre – messe anticipée à à 17h30 à l’église St Joseph

Dimanche 24 septembre – messe à 9h30 à St François et messe à 10h45 à l’église St Marc

A noter:

Messes de rentrée, le 30 septembre à St Joseph et le 1er octobre à St Marc seront suivies du pot de l’amitié.


Belle semaine à tous !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est NDBAL_newsletter_qrcode.jpeg.
Formulaire d’inscription à la newsletter
Paroisse Brest Notre-Dame au Levant