29e Dimanche ordinaire

29e Dimanche ordinaire

Chers paroissiens, chers amis,

Je vous partage la déclaration de Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes. 

“L’Avis du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) est un magnifique plaidoyer pour les soins palliatifs. Il exprime avec finesse et justesse ces soins « essentiels » à la médecine. Il dénonce les faiblesses de leur mise en œuvre en France, malgré les lois qui les promeuvent comme un droit pour chaque citoyen. Il appelle vigoureusement à un effort de l’État pour que se diffuse partout la « culture palliative » en notre pays. Grâce au CCNE, cet effort et son caractère impératif seront-ils enfin pris au sérieux par nos dirigeants ?

Vouloir développer « en même temps » les soins palliatifs et l’aide active à mourir, c’est à la fois favoriser l’expression des désirs individuels d’une mort immédiate, et promouvoir le soin par l’écoute et l’accompagnement de la vie, aussi fragile soit-elle. En définitive, c’est décider de faire peser sur tous le choix cornélien de mourir ou de vivre !

Dans leur écrasante majorité, les médecins des soins palliatifs dénoncent la contradiction entre le soulagement qu’ils savent offrir et la proposition de donner la mort, proposition que les patients seront obligés d’envisager.

L’Avis du CCNE pose l’argument de non-discrimination pour ouvrir la porte à une éventuelle légalisation du suicide assisté et de l’euthanasie. Cet argument d’égalité est contredit par l’expérience des soignants : y a-t-il une égalité entre la personne qui, en pleine possession de ses facultés, peut demander de façon récurrente l’euthanasie, et la personne fragilisée qui, ne pouvant pas s’exprimer, s’en remet avec confiance aux soignants qui l’accompagneront jusqu’au bout ?

L’Avis du CCNE jette du brouillard sur la réflexion. Il utilise le même mot « fraternité » pour qualifier à la fois l’aide active à mourir et l’accompagnement par les soins palliatifs. Mais comment appeler fraternel le geste qui donne la mort à son frère qui la demanderait ? Ce n’est pas dans le brouillard qu’on discerne le projet de société à édifier !

Soit nous choisissons une société des désirs individuels qui s’imposent à tous, y compris au corps médical, société fragile et fluctuante, sans consistance et sans visée commune. Soit nous souhaitons une société de fraternité grâce à laquelle les personnes les plus vulnérables sont collectivement entourées de considération et accompagnées par le soin, société cohérente, bâtie sur un projet fort et commun pour tous, sur une espérance.

Pourquoi l’Avis du CCNE ne pose-t-il pas dans le débat la longue tradition éthique issue du « tu ne tueras pas », qui fonde notre civilisation et qui donne de la clarté pour penser notre responsabilité collective face à la question si complexe de la fin de vie ?”

+ Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, et responsable du groupe de travail « Bioéthique »

Prochaines messes

Samedi 15 octobre – à 17h30 à Saint Joseph

Dimanche 16 octobre – à 9h30 à Saint François et à 10h45 à St Marc

Lundi 17 octobre:  pas de messe

Mardi – Mercredi – Jeudi:  9h00 à St Marc

Vendredi 21 octobre:  9h00 à St Marc et 9h00 à St Joseph

Samedi 22 octobre: 17h30 à Saint Joseph

Dimanche 23 octobre:  9h30 à Saint François et 10h45 à St Marc

Service évangélique des malades -porter la communion

Certains parmi nous assurent le service (le « ministère ») d’apporter la communion à nos frères et sœurs qui ne peuvent rejoindre physiquement la communauté qui célèbre la messe.

Les malades et les absents font partie de la communauté ! pour manifester cela les personnes apportant la communion seront invitées à recevoir la « custode » qui contient l’hostie consacrée, à la fin de la messe.

Modalité pratique : les custodes vides seront déposées sur un plateau et remises à la fin de la messe par le prêtre ou le diacre. Cette parole d’envoi qui peut accompagner la bénédiction, donne le sens liturgique de cette démarche : « Recevez le Pain vie pour le donner à nos frères et sœurs absents …dites-leur que notre communauté prie pour eux et compte sur leur prière … »

Prochaines rencontres

  • Rencontres des jeunes collégiens et lycéens, baptisés ou non: les jeudi de 17h30 à 18h30 à la salle paroissiale du 116 rue de Verdun
  • Adoration eucharistique et confessions le samedi matin de 10h00 à 11h00 à l’oratoire du presbytère.

Cléophas, succès pour cette nouvelle édition

Cléophas, Lycée St Louis de Chateaulin

Samedi 8 octobre 2022, 110 jeunes de 7 à 11 ans, des catéchistes, des animateurs et des bénévoles ont vécu une journée de fête sur les pas de Cléophas.

Des animations sous forme de catéchèses, des jeux, la découverte de la vie de saints, ont rythmé la journée animée par Patrick Richard.

Témoigner, partager et rayonner: cette journée a amené les enfants à comprendre qu’ils étaient eux aussi envoyés pour témoigner de leur foi.

Ordination diaconale en vue du sacerdoce

Mgr Dognin et ses nouveaux diacres

Dimanche 25 septembre, en la cathédrale Saint-Corentin, Samuel Le Corre et Jean Nielly ont été ordonnés diacres en vue du sacerdoce. Familles et diocésains étaient nombreux pour accompagner les deux nouveaux diacres dans cette nouvelle étape de leur vocation.

Vocations

Les délégués de la pastorale des jeunes et des vocations des paroisses ont reçu cette information parue dans le journal Yaouankiz de cette semaine.

Représentation théâtrale

Depuis le confinement de novembre 2020, la paroisse St Louis de Brest assure une mission « Accueil Café » tous les samedis matins sur le parvis de l’église. Celle-ci vise à favoriser les échanges avec des personnes isolées.

Afin de financer les besoins matériels de cette activité, nous vous convions à une représentation théâtrale le samedi 15 octobre à 20h30,  à l’amphithéâtre Javouhey, école située à Recouvrance (2 rue du Rempart, Brest).

Tarifs : 5 euros (gratuit moins de 12 ans)

Nous vous espérons nombreux pour nous soutenir !

https://www.helloasso.com/associations/la-troupe-du-cafe/evenements/soiree-theatre?fbclid=IwAR1d9-7Y8kBl4kMQDVtCw4_CN5xmlHDjzN1DA8cRkYJRZrhh2abjFmNAGMQ

Soutenir la paroisse financièrement

Vous savez que la paroisse ne vit que des dons de ses fidèles. Merci pour votre générosité montrée à l’occasion des quêtes pendant les messes et célébrations, pour vos offrandes « casuelle » (baptêmes, mariages, obsèques) et le denier de l’Eglise. N’oubliez pas que vous soutenez aussi notre communauté en déposant un cierge ou un lumignon.


Excellente semaine, à bientôt

Paroisse Brest Notre-Dame au Levant